lundi, 23 mars 2020 15:16

Informations COVID-19 : cimetière et commerces

Madame la Préfète Fabienne BUCCIO transmet ce jour aux communes de Gironde les messages suivants :

Concernant les cimetières et crématorium

Compte-tenu des mesures barrières qu'il est convenu d'adopter, mais aussi des consignes de confinement mises en œuvre depuis le mardi 17 mars 2020 à 12h,  l'accès au public des crématoriums et des cimetières peut-être limité voire suspendu durant la période de lutte contre le covid-19, sur décision du gestionnaire du crématorium ou du maire (NB : pas de mesure spécifique pour le moment au cimetière de Fargues St-Hilaire). La suspension de l'accès du public au cimetière et au crématorium n'excluent pas la conduite des inhumations et travaux afférents et ni les crémations.

Les rassemblements sont proscrits et tout déplacement en plein air (ce qui est le cas d'un cimetière) doit être bref et à distance minimum des autres personnes. De ce fait, l'organisation classique des cérémonies lors desquelles les personnes sont regroupées autour d'un cercueil doit nécessairement être revue. Si un moment de recueillement est maintenu, il convient de le limiter à la plus stricte intimité, en s'assurant que les quelques personnes présentes, en nombre très limité, sont en mesure de respecter les mesures barrières.

Concernant l'accès aux chambres funéraires, chambre mortuaires, crématoriums,  il doit être limité par les gestionnaires de l'établissement, à un nombre très restreint de personnes présentes,  au cas par cas, en fonction des lieux.

Les familles et proches des défunts doivent pouvoir comprendre que ces décisions sont exigées par les circonstances exceptionnelles et s'imposent tant aux opérateurs funéraires qu'aux élus locaux.

Concernant l'ouverture des commerces

Adoption ce jour d'un arrêté interdisant l'ouverture des commerces autorisés, par l'arrêté du 14 mars 2020 modifié (NB : tous les établissements, commerces et restaurants hors alimentaire, vente à emporter et livraison), après 20h afin de mettre fin aux regroupements de personnes relevés par les forces de sécurité intérieure aux abords de certains établissements la nuit tombée. Cet arrêté s'appliquera à l'ensemble du département.

Si cette mesure ne produisait pas les effets escomptés, madame la préfète n'hésitera pas à adopter des mesure plus restrictives pour l'ensemble du département de la Gironde. Ces mesures conduiraient à restreindre davantage la liberté de déplacement des habitantes et habitants de la Gironde afin de répondre au seul objectif de santé publique en assurant un meilleur respect de l'obligation de confinement.

Il est important de préciser que Monsieur le Maire a obtenu de la Préfète une dérogation pour maintenir l'ouverture du marché municipal place Dejean le dimanche matin.